Skip to main content

Retrospek

Le 18 au 20 avril 2024 À 20h00
Le 21 avril 2024 À 14h00
à la Citadelle
BILLETS : 25$
AJOUT DE BOISSON : 5$
APRÈS-SOIRÉE (20 AVRIL) : 10$
Achetez vos billets

Compagnie-en-résidence
KasheDance

Citadel LIVE présente

Retrospek
Compagnie-en-résidence

 

KasheDance célèbre son 15e anniversaire avec l’envoûtant Retrospek, une exploration du passé, du présent et une vision créative de l’avenir de la danse noire au Canada. Dirigée par Kevin A. Ormsby et la nouvelle directrice artistique adjointe Jillia Cato, la compagnie vous invite à explorer des chorégraphies chargées des rythmes, des mouvements et de la culture des Caraïbes, de l’Afrique et de la diaspora, ainsi que la défense des droits sociaux et humains.


Durée approximative est de 90 minutes, avec des pauses entre les pièces.

Les artistes

Photo of KasheDance

KasheDance

www.kashedance.com

Incarnation de la diversité artistique tant sur le plan technique que chorégraphique, KasheDance résonne dans une nouvelle généalogie de danse Afro-contemporaine, soutenue par des initiatives de commission en plus d’un rayonnement communautaire ainsi qu’éducatif. 

Le processus créatif de la compagnie est sous-tendu par un modèle à trois pilliers « CRP », dans lequel la Création / Recherche / Présentation est propulsée par un prolongement de la démarche innovée par Liz Lerman, le Critical Response Process (Processus de Réaction Critique) et ancrée dans la Collaboration, la Représentation et les Partenariats. KasheDance puise dans les arts visuels, la musique, les médias mixtes et la poésie déclamée (spoken word) avec une curiosité tant artistique que sociale afin de nourrir des conversations ciblées et progressistes autour de notre discipline tout en situant les gens et les publics dans une interaction culturelle croisée. Leur production FACING Home : Love and Redemption fut votée parmi les dix premières performances à Madison (Wisconsin) en 2015, dans le cadre d’une collaboration avec le département de danse de l’Université du Wisconsin et à été produite en tournée dans dix villes aux États-Unis, au Canada et dans les Caraïbes, en plus d’être l’œuvre en vedette de la Fierté de Sainte Croix, aux Îles Vierges américaines, en 2019.

Crédits

Until Then…NOW

Chorégraphe: Kevin A. Ormsby
Musique: Fela Kuti, Don Pullen / Chief Cliff Singers, Osunlade avec Oveous Maximus
Costumes: Kadeem Faustin, Hyacinth Ormsby
Conception d’éclairage: Sharon DiGenova
Dramaturge précédent: Ronald Taylor

Recalcitrare (2011)

Chorégraphe: Kevin A. Ormsby
Responsable créatif: Cheryl Chan
Musique: George Gao, Vincent Segal, Ballaké Sissoko, SuperString Theory
Direction des répétitions/Dramaturgie précédente:  Arsenio Andrade, Ronald Taylor
Conception d’éclairage: Sharon DiGenova
Costumes: Diane Sobers

FACING Home: Love & Redemption (2016)

Chorégraphe: Chris Walker, Kevin A. Ormsby
Adaptation du mouvement: Mikhail Morris (Waggonist Section)
Responsables créatif: Pierre Clark, Amansu Eason
Musique:  Monty Alexander
Direction des répétitions/Dramaturgie précédente: Ronald Taylor
Conception d’éclairage: Sharon DiGenova, Claude Heinttz
Costumes: Dexter Pottinger (consultation), Diane Sobers

Re:Imaginings “time, place and movement” (2020)

Chorégraphe: Kevin A. Ormsby
Compositrice: Joy Lapps-Lewis
Musiciens: Joy Lapps-Lewis, Walter Maclean, Derek Thorne
Conception d’éclairage: Sharon DiGenova
Costumes: Micheal Mortley / Kelly LaJuenesse (Pitchy Patchy costume construction), Diane Sobers

construction), Diane Sobers   


Équipe de production

Conception d’éclairage: Sharon DiGenova


Note de l’artiste

Ce fut un plaisir sans égal de revenir sur les chorégraphies que nous avons créées au cours des quinze dernières années et de se;souvenir de tous les danseurs qui nous ont aidés à franchir cette étape, dont plusieurs ont ensuite créé leur propre compagnie de danse. Leur capacité à transformer le chaos de leurs désirs créatifs en clarté chorégraphique m’inspire une grande humilité.

– Kevin Ormsby
Directeur artistique, KasheDance

Programme

Until Then…NOW

Des extraits d’In SEARCH OF OURselves (2010) / BARAKA (2011) / Dreams, Desires, Possibilities (2009), tissent un voyage dans l’exploration des questions existentielles que nous nous posons lorsque nous voyageons à travers les frontières et les limites… C’est un hommage à notre culture, à notre diaspora, aux voyages que nous entreprenons vers des villes cosmopolites, où nous nous posons tous des questions différentes. L’œuvre présente la musique des aborigènes d’Australie et des autochtones américains, ainsi que l’œuvre du maître de l’afrobeat Fela Kuti.

Recalcitrare (2011)
Créée au Festival Danse Canada « Fresh Canadian Choreography », elle explore la relation entre les techniques de danse, l’art et la musique, en se concentrant plus particulièrement aux instruments de la période classique. La partition musicale fait appel à l’Erhu, au violoncelle et à la Kora, interprétés par des artistes tels que le Kronos Quartet, Ballaké Sissoko et Vincent Segal. Le spectacle explore les liens avec la période classique en incorporant des instruments à cordes d’Afrique, d’Europe et d’Asie, ce qui donne lieu à un mélange magnifique et harmonieux de sons et de danses. La pièce explore la manière dont les artistes peuvent agir en tant que « récalcitrants » résistant à l’autorité, aux idées perçues de la musique et du mouvement.

 

FACING Home: Love & Redemption (2016) 
Étant la chorégraphie la plus populaire et tournée de KasheDance, la pièce est influencée par la culture jamaïcaine, la musique reggae et les droits humains. La pièce utilise des reprises des chansons de Bob Marley par des artistes tels que Matisyahou, Luciano et Monty Alexander. « FACING Home » aborde la contradiction entre les idéaux antillais de libération que l’on retrouve dans la musique de Marley et l’oppression subie par la communauté LGBTQ. Le co-chorégraphe Chris Walker, qui est également directeur de la division des arts à l’université du Wisconsin-Madison, a expliqué l’inspiration derrière la pièce en faisant référence à « FACING Home met en lumière le paradoxe autour de la prédication antillaise de libération que l’on retrouve dans la musique de Marley, tout en opprimant simultanément la capacité de la communauté LGBTQ à participer à la famille, à la communauté et à la culture ».

 

Re:Imaginings “time, place and movement” (2020)
Re:Imaginings (Time, Place, and Movement) est un projet qui met en lumière les liens historiques et culturels entre les Caraïbes et le Canada. Il se concentre sur les rituels et les cérémonies des Caraïbes, et donne un aperçu de la riche histoire des Canadiens d’origine caribéenne à travers leurs rythmes vibrants, leurs célébrations et leurs traditions culturelles. Il est ancré d’une tradition carnavalesque et invite à une recherche physique et archivistique de cette « docu-formance », invitant le public à partager l’expérience lors de notre exposition d’avant-spectacle dans le studio inférieur.

 

Retour à Citadel LIVE 23.24